topblog Ivoire blogs

31/01/2010

Jour de vérité

lobognon.jpg

le riz gabon.jpgJour de Bobognôn

A Bouaké en kyste

Sous férule Dozo

Conclave anti-gnak

De scalpes boussoumani

Noirs

Ivoiriens

 

 


Jour rebelle ?

 

Jour d’excitation ?

Jour d’inconscience ?

Sueur froide

De veillée d’armes

Qui glace déjà nos tripes

 

Jour triste donc ?

Non ! Non ! Non !

Ça suffit comme ça !

Jour béni on dira !

Pour de bon ce sera !

 

Jour consacré ?

Oui jour consacré !

A dieu !

Et nos larmes fleuves

Et nos pleurs invisibles

Et notre immense chagrin

Tout cela sèchera !

Tout cela cessera !

 

Ils vont dire aussi leur témoignage

Franc et ouvert sur l’époque

Troublée et incertaine

Les enfants égarés

Par leurs souffrances

Silencieuses adolescentes

Ils parleront enfin

Non Hegel !

Non Feuerbach !

Ils parleront surtout

La langue de chez nous

De bobognôn

Du Tam Tam sacré

Du Tam Tam Mémoire

 

Les enfants terribles

De notre patrie en lambeaux

Et sans concession

Ils proclament déjà

La langue de la Palabre africaine

Saine

Claire

Juste

Et victorieuse !

 

doué mathias.jpgLe jour se lève toujours

Lettê na Lettê

 

 

09:16 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

beau texte
surtout original
et...profond!
ces photos illustratives
inquiètent cependant!
quelques mots codés
heurtent mon intelligence.
Merci pour l'exercice
cérébral!

Écrit par : ETTY Macaire | 31/01/2010

Les commentaires sont fermés.