topblog Ivoire blogs

28/06/2010

Jérémie Ziri parle de la Côte d'Ivoire

kapooGetAttachment.aspx.jpegMeeting d’investiture LMP - Dlc de Marseillle

Marseille s’affichait ce dimanche 27 juin 2010 en Orange Blanc Vert, les couleurs du pays de la Fraternité vraie. Les amis du Président Laurent Gbagbo s’étaient donnés rendez-vous.

Le Cercle littéraire (LCL) a assisté, à l'occasion du meeting d'investiture de la Dlc de Marseille, à une véritable profession de foi politique. Cinq délégations étaient présentes: Nice, Lyon, Montpellier, Toulouse et Paris. Quatre allocutions éminentes retiennent l'attention.

1. Alain Kapo a esquissé ce qui pourrait être un avant goût du bilan politique du Président Laurent Gbagbo.

2. Le représentant de Lyon Grenoble a invité au travail en équipe avec tous les partis Lmp sans ostracisme. "La victoire de Laurent Gbagbo, de « notre champion » est l’objectif final"!!!!!

3. Le porte-parole de Montpellier situera dans sa Déclaration écrite les véritables enjeux de la réélection du Président Laurent Gbagbo. Pour Jérémie Ziri qu'accompagnait une forte délégation, il s'agira de construire et reconstruire les outils objectifs de la liberté individuelle et collective.

4. Brigitte Kuyo a tout simplement enflammé la salle: "Laurent Gbagbo est le candidat de l'espoir adossé à son peuple. Il l'a démontré pendant la crise. Alors que les forces prédatrices lui promettaient l'exil en Italie, le Kanégnon ivoirien a préféré se mettre au milieu de son peuple et organiser la résistance contre l’inconscience rebelle, ses adversaires politiques ayant choisi la "fuite avec femmes et enfants". Elle avait auparavant salué tous les représentants des partis de la majorité présidentielle en disant le nom et le prénom de chacun et chacune. Elle conclura ensuite : "gagner en France ce sera fermer définitivement le caquet à la Françafrique". C'est debout sous les applaudissements et à l’Abidjanaise que la DDC France a mis fin à la réunion militante.

Le jour se lève toujours

Lettê na Lettê

 


 

ziri etAttachment.aspx.jpegEntretien avec Ziri Jérémie  un intellectuel ivoirien

 

« Mamadou Koulibaly a crevé le furoncle cancérigène qui aurait pu emporter toute la gauche et le candidat du peuple avec elle » soutient Ziri Jérémie.

Les Ivoiriens de gauche et leurs alliés de Lmp se sont rencontrés ce 27 juin 2010 à Marseille dans les Bouches du Rhône dans le Midi français. A l’occasion de cette cérémonie d’investiture officielle de l'équipe de campagne du candidat du peuple, le Président Laurent Gbagbo, le directeur de campagne secteur de la région Languedoc Roussillon a bien voulu exposer sa vision d'une Côte d'Ivoire libre et en paix, surtout ce qu'il croit pour ses concitoyens de la diaspora. Sans aucune précaution politique particulière, sans fuite en avant, sans se cacher derrière son petit doigt, Ziri Jérémie décortique les lieux clos du système ivoirien hérité et qui a fini par noyer une frange importante du leadership de gauche. Ziri Jérémie manifeste ici comme de nombreux militants de gauche son soutien argumenté à Mamadou Koulibaly. Il récuse le suivisme sclérosant !!!!

Le cercle littéraire: Camarade, comme il est d'usage en pareilles circonstances, la parole est donnée aux différents responsables de la campagne électorale du candidat du peuple pour éclairer la vision et le programme proposés au peuple citoyen. Pouvez-vous vous présenter aux populations ivoiriennes, aux militants et partisans du Kanégnon ivoirien ?

Ziri Jérémie: Je ne sais pas me présenter. Je suis ingénieur en informatique. C’est ma formation et ma profession. Expert consultant en informatique, je travaille pour une entreprise d'informatique leader dans le domaine du logiciel libre. Je suis marié et père de trois enfants. Je réside avec une partie de ma famille dans l'Hérault. J’ai la plus grande partie de ma famille en Côte d’Ivoire. Je réside ici pour les besoins professionnels.

Le cercle littéraire: La vie n’est-elle pas un peu difficile loin du pays qui est malheureusement en crise depuis le 19 septembre 2002?

Ziri Jérémie: Oui c’est vrai qu’avec la crise, on ne dort plus vraiment comme on l’aurait voulu. J’ai la chance de travailler pour une société qui s’implante en Afrique et qui me permet de voyager plus souvent là-bas - en Afrique subsaharienne et au pays. Il faut souligner que la galère est réelle pour la plupart des Africains et des Ivoiriens. Quant à moi, je ne me plains pas. Ma situation personnelle et professionnelle est correcte ; elle me permet d’avoir la bonne information quand il faut. Et parce que je sais que c'est difficile pour mes frères et sœurs ivoiriens, j'essaie avec des compatriotes et des Africains de nous organiser pour parer aux mauvais coups. Avec le Président Guy Séry et des Ivoiriens de bonne volonté nous avons créé une association dont l'objet principal est l'entraide entre Ivoiriens. Avec des amis africains nous sommes en train de voir comment on s'organise efficacement en Languedoc-Roussillon.

Le cercle littéraire: La crise a rapproché les Ivoiriens!

Ziri Jérémie: C'est indéniable ici. Nous l'avons mesuré à l'occasion d'une invitation de Guy Labertit. Tout le monde sait que ce Français est un ami du Président Laurent Gbagbo. Il a écrit un livre témoignage dans lequel il dit sa part de vérité sur la crise. Nous avons été surpris de voir toutes les familles politiques et tous ceux qui s'étaient perdus de vue. La conférence s'est passée dans un climat de fraternité active. A cette conférence des Ivoiriens qui ne se parlaient pas ont repris contact. Donc, on peut le dire, la crise a cassé certains murs de la haine de l'ancien régime et des nouvelles contradictions. Lorsque je fais le point sur notre région, je m’aperçois qu’il est probablement le seul îlot de paix où les Ivoiriens sont vraiment ensemble. Rappelez-vous que c’est chez nous que le candidat du peuple a trouvé un point de chute à la veuve de feu Emile Boga Doudou. C’est encore dans notre région que les premiers pas de dialogue avec l’Etat Chirac ont été amorcés par un match de football entre les Eléphants de Côte d’Ivoire et les Bleus de Zidane !!!! Le Languedoc Roussillon est une terre bénie pour notre diaspora. Je crois qu'il faudrait réfléchir à la création d’un consulat ici, ou doter cette magnifique région de l’administration d’un consul honoraire. L’identification et l'enrôlement a montré la nécessité de revoir le dispositif diplomatique et consulaire ivoirien en France. Des milliers d'Ivoiriens du Midi, tout le sud français, on n'a enrôlé que cent soixante personnes!!!! Il y a donc un problème!

Le cercle littéraire: Ces derniers temps les journaux relatent une guéguerre dans le parti du candidat du peuple. Les groupuscules de gauche qui militent pour porter votre champion au pouvoir s'agitent dangereusement. Ils sont divisés. Les trois dernières sorties musclées contre le leadership Fpi ont mis le feu à la maison de la rose bleue !!! Mamadou Koulibaly a même parlé de « coup d'Etat idéologique » ! Est-ce une crise sérieuse ou un coup d'épée dans l'eau sans conséquence? D'aucuns disent que Mamadou Koulibaly a crevé l’abcès. Quels commentaires en faites-vous?

Ziri Jérémie: Le débat sur les valeurs du socialisme tropicalisé était nécessaire. On ne pouvait plus continuer avec le mensonge des élites de gauche et des postures indélicates de certains dirigeants du Fpi d’aujourd’hui. Tous les analystes concluaient au même constat. La gestion approximative des biens publics, la bonne gouvernance aux oubliettes depuis 2003 et Marcoussis, les malversations intolérables, la paupérisation des Ivoiriens modestes. Et qu’est-ce que nous voyons tous les jours ? Des voleurs sans foi ni loi, en complicité avec de grands dirigeants Fpi, se sont mis à dépouiller l’Etat et la Côte d’Ivoire. On ne me fera pas remarquer que ce n’est pas avéré, que ce sont des ragots et rumeurs !!!! Mais tout de même !!!! Des camarades ne narguent-ils pas nos parents ? Des camarades n’étalent-ils pas l'insolence de leur subit enrichissement!!!! Lourds soupçons diront certains !!!! Il fallait faire quelque chose. Les choses ne pouvaient plus continuer ainsi. La gauche restée loyale au candidat du peuple ne pouvait plus tolérer la gabegie et cautionner l’irresponsabilité quasiment légalisée !!! Mamadou Koulibaly a crevé le furoncle cancérigène qui aurait pu emporter toute la gauche et le candidat du peuple. Il a bien fait de tirer la sonnette d’alarme !!!! C’est d’ailleurs le seul message audible et cohérent qui devait être délivré pour répondre efficacement aux questions pertinentes posées par les événements de février dernier.

Le cercle littéraire : Ah bon ! Les événements insurrectionnels de février avaient-ils quelque chose de positif ?

Ziri Jérémie : Bien sûr même si nous déplorons, tous, la violence, la mort et les dégradations des symboles de l’Etat ivoirien !!! La question était celle-ci : comment pouvait-on accuser de fraude le Président Beugré Mambé pendant que de hauts responsables du Fpi avaient failli. C’est ça qu’il faut retenir de tout ce charivari. Mamadou Koulibaly a remis, dans les pratiques du Fpi, le débat, le bouillonnement des idées pour reconstruire ensemble l'idéal socialiste ivoirien, pour corriger les errements que nous constatons. L’arrogance cupide des élites dirigeantes du pays et des élites de gauche avait complexifié la sortie de crise ! Au Nord, on volait le pays en accusant la rébellion. Au sud, on s’arrangeait pour que les deniers publics échoient aux dirigeants de notre leadership en prétextant la crise. Tout le monde entretenait l’aubaine rebelle pour satisfaire de bas intérêts cupides. Le mérite de Mamadou Koulibaly c'est d’avoir mis les pieds dans le plat et les mains dans le cambouis. Il a, d’une certaine façon, explicité les leçons des événements violents de février pour sonner la fin de la récréation de son propre camp, pour se réveiller à la défense de l’intérêt du pays !

Le cercle littéraire : Vous soutenez que le mérite de Mamadou Koulibaly c’est d’avoir sonné le glas de son camp et du parti présidentiel. Dano Djédjé dit que les propos de Mamadou Koulibaly n’engagent pas le parti. Qu’en dites-vous ?

Ziri Jérémie : Mamadou Koulibaly a parlé en citoyen libre ! Dano Djédjé a parlé en politicien. Les deux postures ont le même objet. Il faut faire quelque chose pour la gauche, pour les organisations de gauche, pour tous ces dirigeants qui ont failli et finalement redonner du sens à la vision du « socialisme démocratique » !!!! Ce séisme idéologique, sous contrôle certes, permet au parti présidentiel de reprendre sa place, toute sa place dans la critique des conséquences multiformes et occultes de la rébellion de l'inconscience au lieu d’utiliser le prétexte rebelle pour commettre des actes répréhensibles - par notre droit et nos lois. La gauche peut s'appuyer dorénavant sur les Ivoiriens, la Côte d'Ivoire et l'Afrique noire pour délivrer une théorie de la Palabre (africaine) comme nouvelle médiation politique, pour proposer une autre lecture des relations internationales débarrassées des diktats des mêmes réseaux politiques d’Occident, des grands pays émergents comme la Chine, le Brésil, l'Inde. On peut reprocher à Mamadou Koulibaly tout ce que l'on voudra mais je pense qu'il a rendu service au Fpi, à la majorité présidentielle et à la société civile. Mamadou Koulibaly a dit à la société civile que l’on ne devrait pas désespérer de notre classe politique, que la gauche et le Fpi allaient faire leur mue politique après ces années de braises et de plomb. L’on avait espéré que l'opposition politique animerait l'éveil des idées. Que nenni ! Tout le monde a vu qu'elle n'avait d'idées que l'appel à la confusion, aux violences, aux dégradations des symboles de l’Etat, des biens d’autrui, etc… Elle s’est donc discréditée. A la permanence de la juteuse violence rebelle et le préoccupant désastre social, il fallait qu’une voix forte se lève. Mamadou Koulibaly a incarné pour ses amis politiques de gauche et pour la Côte d’Ivoire entière, en harmonie avec le candidat du peuple, cette parole qui fait autorité. Il a recréé les conditions d’un nouvel espoir ivoirien !!!!

Le cercle littéraire : Affi a-t-il tenté une forme fourbe de l’Akanité? Mamadou Koulibaly, Diabaté Bê et d’autres lui ont reproché d’être tribaliste ou de défendre les tribalistes de son parti.

Ziri Jérémie : Je ne dirai pas les choses de cette façon. Mais tout de même ! Pourquoi organise-t-il une réunion nocturne à son domicile ? Et la majorité des dirigeants présents sont du Sud. Affi a tenté de discréditer Mamadou Koulibaly pour ensuite lire un communiqué! Le clash a été évité de justesse ! L’interprétation des uns et des autres est forcément fondée dans ce pays où l’accusation tribale est désormais une modalité du discours politique. Ce qui est sûr c’est que le feu couvait au Fpi, que l’Apo cette mise en scène obscène avait pris un coup de vieux. Je veux dire que Tagro s’est servi de l’Apo pour se servir au lieu de servir l’Etat de Côte d’Ivoire et les Ivoiriens ! C’est ça le fond du problème. Affi a placé partout ses affidés contre les amis de Mamadou Koulibaly. A Soubré et dans d’autres fédérations. Le système Affi est clientéliste. Il a déçu par l’orchestration et la couverture de malversations dans les administrations d’Etat. Je le répète c’est ça qui a fait et continue de faire désordre !!! Il faut donc reprendre les valeurs d’intégrité et du sens de l’Etat qui ont porté au pouvoir le candidat du peuple, le Kanégnon ivoirien comme le dit souvent Lettê na Lettê. Combattre sans concession possible le mensonge et les actes corrompus qui corrompent l’idéal socialiste ivoirien. Affi a voulu tout contrôlé. Il a été désavoué par le candidat du peuple. Il est, avec le Fpi, chargé de la Direction de la communication de la campagne. Point !

Le cercle littéraire: Mamadou Koulibaly parle beaucoup de valeurs de responsabilité. Il a même défié le secrétariat exécutif du Fpi. Il aurait demandé au Président Affi de le démettre de ses fonctions de troisième vice président du Fpi, de demander au Kanégnon ivoirien de le relever de sa charge à la Présidence de l’Assemblée nationale pour reprendre la craie et retourner à la base du parti!

Ziri Jérémie: Les valeurs du socialisme sont connues de tous. L'intérêt général, la solidarité, la redistribution en faisant la promotion de structures sociales. Le Fpi a largement failli sur son projet de société et son programme de gouvernement. Le choix de Malick Issa Coulibaly comme Directeur national de campagne en est la démonstration la plus claire. Le candidat du peuple n'a pas fait confiance aux dirigeants actuels de son propre parti. La responsabilité dont parle, à mon sens, Mamadou Koulibaly c'est surtout le respect des lois de notre République et de notre Etat. Pour lui, on ne peut pas comme ça se plaire à vouloir commander alors qu'il faut gouverner c'est à dire doter le pays d'institutions crédibles, d’un Parlement directement responsable au même titre que le Président devant le peuple, de modes de gestion transparente et démocratique de la res publica.

Le cercle littéraire: Mais pourquoi Mamadou Koulibaly s'élève-t-il contre Désiré Tagro? Le ministre magistrat a quand même permis aux Ivoiriens et aux Africains de comprendre tous les mécanismes de la rébellion ivoirienne et des conflits irrationnels qui paralysent notre continent.

Ziri Jérémie: Mamadou Koulibaly affirme avoir reçu, du candidat du peuple, la mission de faire la lumière sur tous les dysfonctionnements. Sa sortie sur invitation de la société civile à un colloque est probablement le premier rendu du travail accompli, le rapport détaillé ne va pas tarder à être publié par celui qui le lui avait demandé. D'ailleurs en lisant lentement et attentivement le texte de la conférence, on comprendra que Désiré Tagro et Guillaume Soro ont signé un Accord malhonnête. Le choix de la Sagem Sécurité est la pomme de discorde. On impliquera Banny mais ça c’est pour amuser la galerie. A partir du moment où l’Etat de Côte d’Ivoire avait fait le choix de négocier directement avec les rebelles, avait-on besoin de faire valoir la signature qui avait échoué ? Désiré Tagro sait ce qu’il a fait !!!!! Il va bientôt le dire au Procureur de la République !!!!!

Le cercle littéraire: Comment travaille Mamadou Koulibaly  ?

Ziri Jérémie: Mamadou Koulibaly a mené une réflexion! Il cite ses sources bibliographiques et les documents et rapports existants. Sa sortie est un avertissement! Je crois que le candidat président va « frapper sèchement » tous ceux qui ont trahi la cause du « socialisme démocratique » et qui s’en sont détournés en donnant des armes politiques aux brailleurs de l’ancien régime! Il faut dire que Mamadou Koulibaly est de nos hauts et grands dirigeants celui qui n'est pas intéressé par le pouvoir. Il est vraiment intègre c’est à dire convaincu que notre pays ne peut être respecté que si les Ivoiriens décident en toute liberté pour eux-mêmes chez eux. L’émancipation politique de l’Etat ivoirien c’est d’abord et avant tout l’émancipation des Ivoiriens. On ne peut pas faire le bonheur des Ivoiriens contre leur volonté. On ne peut pas décidé à leur place ; en le faisant on décide forcément contre eux. La théorie du « silence on développe » est morte depuis longtemps. Mamadou Koulibaly le dit. Mamadou Koulibaly a donc été en capacité de faire le point sur tous les dysfonctionnements! Il réclame déjà des sanctions contre Désiré Tagro pour que les Ivoiriens mesurent la béance de la faillite de ceux et celles qui étaient en situation de garantir la souveraineté de l'Etat, la liberté des Ivoiriens, l'indépendance de notre pays ! En cela, je dirais et je répète, Mamadou Koulibaly a rendu un service au candidat du peuple et à toute la gauche ivoirienne!

Le cercle littéraire: Des décisions importantes vont suivre!

Ziri Jérémie: Assurément ! Le candidat du peuple prévoit la création d'une autorité administrative indépendante pour lutter contre la corruption, ce fléau qui paralyse l’éclosion d’initiatives authentiquement ivoiriennes. Pour cela, il faut des patriotes de l'envergure de Mamadou Koulibaly. Il peut démissionner sans avertir, il peut vivre simplement. Mamadou Koulibaly travaille pour l'intérêt général et pour le Fpi refondé!!!. On lira avec délectation le livre programme du candidat du peuple : Côte d’Ivoire Bâtir la paix sur la démocratie et la prospérité (p146-147)

Le cercle littéraire: Mamadou Koulibaly est un peu caricatural quand il prétend l'échec de l'Apo. La liste électorale 2000 qui avait servi de base de réflexion aux négociateurs a été écartée. Au nom de la transparence des opérations électorales, l'opposition avait imposé la Sagem sécurité comme opérateur technique impartial pour l'identification des Ivoiriens et l’enrôlement des électeurs!

Ziri Jérémie: Je connais un peu le dossier de l'informatisation des administrations ivoiriennes. Le cas de l'Amu! Des gens utilisant de grands dirigeants ont tout gangréné pour se servir au lieu de créer un outil performant pour la gestion de notre système de santé et de l'assurance maladie pour tous! Je veux dire que le régime politique ivoirien est foncièrement fraudeur. On peut parler de culture d'Etat de la fraude. C'est cette culture de la malversation d'État qui a prévalu lors du dialogue direct entre les négociateurs et la Sagem Sécurité. Désiré Tagro est le principal organisateur de cette malhonnêteté ! Mamadou Koulibaly l'a dit à deux reprises en parlant des "ordonnances illégales" et des propos d'Alcide Djédjé soutenant devant le candidat du peuple que l'Apo avait échoué. Désiré Tagro lui-même l’aurait reconnu devant ses amis politiques du secrétariat exécutif du Fpi. En sortant de la crise rebelle, nous devons aussi nous guérir de ce cancer corrupteur ! Le problème de notre pays c’est mettre un coup d’arrêt à ce système de passe-droits qui peuplent les couloirs de nos administrations !!!!

Le cercle littéraire: Les élections seront-elles faites cette année 2010? Désaccord entre le Kanégnon ivoirien et Mamadou Koulibaly sur la liste électorale « vérifiée »!

Ziri Jérémie: Il y aura l'élection présidentielle cette année. C’est une obligation morale fondamentale pour que notre pays envisage son futur avec sérénité. Notre investiture en est la preuve. En novembre dernier, on s'était activé alors qu'il n'y avait pas de structures sur le terrain. Mais il faut le dire: la tenue de l’élection présidentielle n’est possible qu’avec une liste électorale « vérifiée », le désarmement effectif et total des amis de Guillaume Soro. Nous allons parcourir le Languedoc Roussillon pour parler aux Ivoiriens de notre candidat et de sa vision pour notre pays. Je vous inviterai très prochainement en Septimanie !!!!!! « Le nègre fondamental, écrit Lettê na Lettê dans Atypique, c’est l’autre nom de celui qui s’est levé contre les hiérarchies hermétiques, contre les carcans, de tous les carcans illusoires et mortels ». Cette définition du « nègre fondamental » convient parfaitement à Mamadou Koulibaly. Il s’est levé contre tous les chemins gâtés et troublés pour que notre pays renaisse enfin des cendres rebelles.

 

Le jour se lève toujours

Le cercle littéraire

 

04:13 Publié dans Zelikeze | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : désiré tagro

Les commentaires sont fermés.