topblog Ivoire blogs

04/05/2011

Force Licorne - Dehors !

 

610x (3)(130).jpgDes Ivoiriens palabrent sur les résultats d’un scrutin irrégulier. Le Conseil constitutionnel, juge suprême de l’Etat de Côte d’Ivoire délibère et décide sur la base des tous les documents existants et des témoignages de tous les observateurs de terrain. Et à Bruxelles et New Delhi, la Franc-maçonnerie ordonne l’extermination des Krou.  Les avions de combat, des bombardiers de la Force Licorne comme en Indochine interviennent dans un pays où il n’y a aucune flotte militaire aérienne.

 


Scènes atroces d'égorgements publics!!!!  Barbarie sans nom!!!! Le cinéma de la fameuse communauté internationale a pris fin le 11 avril 2011. On observera le 11 comme la onzième lettre K de l’alphabet latin pour dire Kabbale. La lecture de la crise ivoirienne s’est donc simplifiée : Les patriotes et les Ivoiriens d’un côté et la franc-maçonnerie d’occupation de l’autre. C’est ça la vérité. Il nous faut donc y faire face. En France et à Neuilly. En Côte d’Ivoire et en Afrique noire.

Il n'y a pas d'autres issues que la guerre totale à la Force Licorne ou l'OAS revisitée et à ses "harki noirs" ou Dozo des Force rebelles de Côte d’Ivoire (Frci). Le seul mot d'ordre est donc celui-là. Il n'y a en a pas trente six. Il nous faut encourager et soutenir, par nos écrits, les patriotes en armes partout sur toute l'étendue du territoire. Ils doivent se déployer partout. Leur mission est claire. 1. Buter toute personne investie de quelque autorité que ce soit dans le pays et se réclamant du coup d'Etat maçonnique de Dr Dramane Allassane Ouattara. 2. Bouter hors de nos terroirs chauves et sylvestres les hideuses et barbares phalanges maçonniques.

Ce qui se passe en Côte d'Ivoire est la copie de ce qui s'est passé au Rwanda. Les acteurs francs-maçons français sont les mêmes. Les Forces d'interposition onusiennes soutenues par l'armée du Premier ministre Balladur dont le ministre des Affaires étrangères était Alain Juppé, le ministre de la Défense François Léotard du Parti républicain comme François Longuet ministre de la défense comme son ami Léotard. Le trésorier payeur au Budget avait un nom: Nicolas Sarkozy. Ils avaient instrumentalisé les rebelles Tutsi. Devant l'incapacité de ceux-ci à décapiter leur Etat, les institutions républicaines de leur pays et le régime de Juvénal Habyarimana, ils se sont substitués aux rebelles Tutsi avant de les accuser d'avoir assassiné les leaders rwandais et  burundais. Le dernier commentaire du chef rebelle Tutsi sur la Côte d'Ivoire rafraîchit, si besoin était, les mémoires amnésiques de Neuilly.

On le voit en Côte d'Ivoire, les forces rebelles de Côte d'Ivoire sont dans l'incapacité à décapiter leur Etat. D'ailleurs, Wattao l'a dit aux patriotes qui ont déposé les armes sur médiation de Djué: "ce sont des Ivoiriens, ils ne sont pas des étrangers. Ils ont leur place dans la nouvelle armée". Donc la Force Licorne a pris acte de ce que Wattao et les autres chefs rebelles mesuraient désormais leur erreur et qu'ils s'ouvraient à leurs frères et concitoyens pour refonder la République de leur nation. L'avertissement a été reçu cinq sur cinq par l'OAS ou Force Licorne. Elle bombarde, sans se poser de questions morales et à l'arme lourde, les populations civiles de Yopougon, d'Adjamé, d'Angré. Elle avait déjà vidé Duékoué et le pays Krou de ses autochtones remplacés par le transfert massif de populations sahéliennes comme en 1973 selon le livre Les chemins de ma vie de Henri Konan Bédié

A tous les patriotes, surtout aux Patriotes en armes, je veux ici dire mon soutien total.

Allez camarades patriotes

Intègres et intrépides

Par monts et par vaux

L’étendard de notre Patrie

Déployé aux trois horizons

De la latérite des Monts Soïena

De la verdoyante sylve

Encadrant l’éclat de la douceur

Sur nos terroirs intemporels

Le jour se lèvera toujours

Débarrassez nos chaumières

Des violeurs

Des voleurs

Des tueurs

Des égorgegeurs

Des barbares

Des voyous de couleur

Comme on disait naguère

Là-bas en Azanie aujourd’hui libre

 

Nous avons tendu la main, elle a été coupée. Nous avons fait allégeance, la franc-maçonnerie continue de tuer les nôtres partout en Côte d'Ivoire.  Prisonniers ou non , esclaves ou non, la franc-maçonnerie nous tuera. Nous défendre clairement est donc l'impératif catégorique pour notre liberté individuelle et collective.

Nous n'avons plus à combattre nos frères ivoiriens qui commencent eux aussi à se poser des questions fondamentales comme nous l'avons toujours fait. L'assassinat du Commando invisible leur a ouvert les yeux. Ils savent qu'ils finiront comme le Commando invisible. Pour le moment les forces criminelles de la Franc-maçonnerie ont besoin de leur couverture. Lorsqu'elles auront terminé leur boulot que nous savons désormais, ils élimineront les Dozos, les Forces rebelles de Côte d’Ivoire (Frci) et autres suppôts.

La guerre doit être totale contre ses forces d'occupation de notre patrie immortelle.  La Patrie ou la Mort disait le Burkinabé Sankara. D'autres avant et après lui ont été éliminés. Ruben Um Nyombé, Moumié, Ouandié, Lumumba, Olympio, Manassaré, Chris Hanni, Dulcie September, etc....

Notre devoir!

Naturel

Intemporel

Rétablir la vérité

Laver l'affront.

En Côte d'Ivoire

En Afrique noire

En France et à Neuilly

Buter et bouter hors de chez nous la franc-maçonnerie

Cette horrible hydre génocidaire

C'est l'impératif catégorique pour vivre en paix chez nous et en bonne intelligence avec l'humanité diverse.

 

Le Jour se lève toujours

Lettê naa Lettê

 

Les commentaires sont fermés.