topblog Ivoire blogs

25/12/2013

Supprimer le Conseil Constitutionnel

Une fille ivoirienne a pondu un texte. Les mots sont choisis et déposés à leurs justes places pour servir l'âme du Badwê. Un texte immense. Un texte lucide. Un texte pour la la clarté et la clarification. Un texte qui assainit l'espace public actuel. Un texte fondateur pour mieux appréhender l'autorité de la Loi dite fondamentale. Constitution pour être synergie avec le sens commun. Pour dire les noms sacrés des gardiens de la plus haute norme en droit. Pour sortir du marais pestilentiel. Surtout tueur et mortifère!!! Et se doter vraiment d'une unité d'élites au service de la raison incorruptible de notre dogme commun. Une femme noire bien de chez nous étend la bannière du Kodjo rouge, de notre droit à la critique libérée. Et elle n'a pas pris de gants. Elle nous assène les vérités élémentaires que nous avions tendance à oublier sur l'autel des compromis douteux. Elle nous instruit utilement. Un texte de la méthode et sur la méthode. Une pédagogie du savoir et la connaissance. Génial! J'y souscris totalement. Lettê na Lettê Le jour se lève toujours

Lire la suite