topblog Ivoire blogs

27/04/2010

PhD Dramane Allassane Ouattara le voleur de nationalité!

006_coucher_de_soleil_H012823_S.jpgL’industrie de la fraude à la nationalité ivoirienne, couverte par le Président Beugré Mambé, continue de faire des vagues. L’indigne Atchan ivoirien, Président de la prestigieuse Cei, une institution essentielle de l’Etat de Côte d’Ivoire, tout lui est monté à la tête ; il s’est cru dieu sur la terre ivoirienne ; il a renié jusqu’à sa propre dignité d’homme ; il s’est prévalu de je ne sais quelle autorité ou de quelle irresponsabilité d’Etat dans l’exercice de ses fonctions.

On a demandé à Sagem de fournir à la Côte d’Ivoire une liste électorale fiable et viable, une liste électorale qui met fin à l’idéologie de la catégorisation des Ivoiriens et autres sémantiques inavouables. A l’arrivée, Sagem a produit deux listes électorales. Le Président Beugré Mambé avait fermé le caquet. Il savait pourquoi ! Le Président Youssouf Bakayoko aussi a fermé le caquet ! On ne sait toujours pas pourquoi ! Et la Sagem n’a toujours pas publié les termes du contrat qu’elle avait signé avec l’Etat ivoirien. L’Etat ivoirien n’a pas non plus dénoncé la prestation de Sagem. Du côté du Kanégnon ivoirien, on se braque et on dit travailler pour sortir de la faute professionnelle et politique de la Cei et de Sagem !!!! Et l’opposition alimentaire du Rhpd applaudit à la vérité douteuse des listes qui donne sens et cohérence aux théories catégoristes des cosmopolites et des ivoiritaires de Côte d’Ivoire.

A l’occasion du passage maladroit du Président Wade sur Rfi, Abdoulaye Villard Sanogo, rapportant les conclusions éminemment éthiques et politiques de Sokouri Bohui, écrit pour préciser la nature du grain de sable qui bloque tout le processus avec ou sans « mode opératoire » de Djédjé Madi, le « bagnon » de Félix Houphouët-Boigny : « Dire donc, qu’il n’y a qu’une seule liste électorale provisoire, ne veut pas dire ignorer les pétitionnaires qui ne sont pas sur la liste provisoire et qui ont été mis à tort sur une liste dite grise. De l`avis du député, quatre éléments au moins fondent la position du chef de l`Etat. Le premier élément c’est le cas de M. Touré Tamicolo 5ème adjoint au maire de Bouaké qui a pré-signé et pré-timbré des extraits d`acte de naissance qui sont vendus sur le marché de Bouaké. Pour avoir fraudé à grande échelle, il vient d’être démis de ses fonctions par le maire de Bouaké. Aujourd`hui, après vérification, sa signature est au bas de milliers de faux extraits de naissance dont les titulaires se trouvent sur la liste électorale provisoire. Le deuxième élément est qu`il y a beaucoup de pétitionnaires qui sont sur la liste électorale provisoire qui sont nés à Dabou mais dont on ne retrouve aucun nom dans le registre d`état-civil pourtant numérisé de la mairie de Dabou. La troisième chose est qu’à Sinfra, 6 membres du personnel de l’état-civil de la mairie Rdr sont en prison pour des faits graves qu’ils ont reconnus. Il a été pris sur eux, 12000 faux extraits de naissance. Quatrième élément, c’est qu’à N’Douci, un militant du RDR, directeur d’école, avait sur lui 600 faux extraits de naissance avec 28 faux cachets de 28 sous-préfectures de Côte d’Ivoire. Il a été appréhendé, jugé et condamné à trois ans de prison ferme. Le Rdr a commis un avocat pour sa défense. De nombreux pétitionnaires ont utilisés ses extraits frauduleux pour s’inscrire sur la liste électorale, parmi eux certains sont sur la liste provisoire. On n’oublie pas d’inscrire sur ce tableau bien sombre, des gens qui vendent dans les rues, des certificats de nationalité ivoirienne pré-timbrés. On n’oubliera pas aussi que dans les zones CNO, la fraude a été si massive que parfois, le nombre d’enrôlés a largement dépassé la population du village. C’est le cas à Korhogo ou dans certains villages le nombre d’enrôlés est plus élevé que la population » Comment est-ce possible ? Une fraude massive en zones Cno sous contrôle de l’armée rebelle du Premier ministre Guillaume Soro Kigbafori !!!! Quel était donc finalement le sens de la rébellion ? Voilà des Ivoiriens qui parlent avec amphigouri de l’abominable barbarie qu’ils présument avoir été une « guerre nécessaire » (cf Bamba Affoussy Moriféré) et que font-ils dans le secret du rideau de fer ? Ils égorgent, pillent et fraudent et violent l’imaginaire des « farouches Sénoufo » (cf Lamassou Fofana) !!!!! Comment peut-on vouloir incarner la nation ivoirienne et se taire sur ces graves manquements ? Comment peut-on brailler partout que c’est le Kanégnon ivoirien qui fait souffrir la Côte d’Ivoire alors que tout indique de la Rhpd a réorganisé, à l’ombre de la Sagem, la seule technologie déproductiviste de progrès humain qu’il connaisse ? Les dirigeants et cadres Rhpd ne veulent pas d’élections justes et transparentes. Ils sont dans le « dilatoire » comme dirait l’idiote porte-voix des Fn !!!!!! Ils n’ont qu’une seule ambition : humilier le Kanégnon ivoirien soit par un soulèvement populaire, soit sa démission pour parjure ou haute trahison de son serment, ou la mise sous tutelle internationale de notre pays. Le résultat de tout ça ? Le Kanégnon et ses amis politiques font la démonstration quotidienne que gouverner c’est non seulement gérer les contradictions de la société ivoirienne mais c’est surtout avoir une méthode de travail et des instruments de prospective crédibles.

D’aucuns s’étaient mis à s’interroger da savoir pourquoi certains jeunes du Rda du Pdci-Rda s’étaient déjà désolidarisés des activités séditieuses des Rjhpd. De l’esprit de la « revanche » avec Kkb à « l’écrasement » de leurs compatriotes selon la teneur des vociférations ordurières de Yayoro, tout est à la violence extrême. Opn soutient même qu’il va se passer quelque chose le 15 mai 2010 !!! We’ll wait and see !!! Du côté du Directoireon ne dialogue plus, on ne réclame plus la démocratie, on est dorénavant bêtement intolérant au Rhpd de Côte d’Ivoire.

Au-delà de la polémique hasardeuse, il faudra expliquer aux ivoiriens la nature du travail de la Sagem qui a remis à l’Etat ivoirien deux listes électorales qui, à l’examen, non seulement catégorisent les citoyens ivoiriens mais elles seraient truffées de faux Ivoiriens et d’Ivoiriens fictifs !!!! PhD Dramane Allassane Ouattara et les siens peuvent égorger les Ivoiriens, mais ils doivent savoir qu’il n’y aura pas d’élection avec ces deux listes Sagem dans notre pays. Il n’y aura pas d’élection en Côte d’Ivoire avec les listings fabriqués aux certificats de la nationalité ivoirienne vendue sur les marchés de Bouaké, Sinfra, Ndouci, Dabou et de vingt huit sous-préfectures, etc... La faillite du Dga du Fmi de Camdessus est totale.

Le jour se lève toujours

Lettê na Lettê