topblog Ivoire blogs

24/09/2010

Lmp : Stéphane Gnaléco à Lyon

coucher_de_soleil.jpgMonsieur le Directeur nationale de campagne du Président Laurent Gbagbo, en charge des Ivoiriens de l’Etranger

Madame la Directrice de campagne du candidat Laurent Gbagbo en France

Mesdames et Messieurs les Directeurs locaux de campagne,

Mesdames et messieurs les Directeurs électoraux de secteurs,

Mesdames et Messieurs les représentants des partis politiques, des mouvements et Associations alliés de la Majorité Présidentielle

Ivoiriens,

Ivoiriennes,

Chers amis de la Côte d’Ivoire

Honorables invités,

Je voudrais pour commencer remercier le Dlc Erick Traoré et son équipe pour l’occasion qu’ils me donnent pour transmettre à la Côte d’Ivoire le bonjour de la région Paca ;

Je voudrais vous inviter à regarder ce que les adversaires du candidat Laurent Gbagbo ont fait de la Côte d’Ivoire : Ouattara s’est battu pour usurper le pouvoir qui revenait à Bédié après le décès d’Houphouët-Boigny au lieu de l’aider à réussir la transition ; cela nous a perdu 6 années de nos vies ; Bédié en 6 ans de pouvoir n’avait d’autre projet que de traquer Ouattara. Qui ne se souvient de ce fameux mandat d’arrêt international ?

 

Ils font comme si tout cela n’a jamais existé, juste pour tromper le peuple de Côte d’Ivoire ;

Ils ont créé le Rhdp, en jouant avec des sigles comme le G8 ;

Ils ont humilié les Ivoiriens par leur projet de création de Parti politique unifié, alors qu’ils sont incapables de choisir un candidat unique ;

Ils ont divisé le Pdci de Nanan Houphouët-Boigny en Pdci, Rdr, Udpci, Mpci, Mpigo ;

Ils ont divisé l’armée de Côte d’Ivoire en plusieurs parties - Fds, Fafn, Déserteurs ;

Ils ont divisé le peuple Ivoirien en morceaux - musulmans, chrétiens, dozos, nordistes, sudistes, loyalistes, rebelles, et j’en passe ;

Ils ont divisé la Côte d’Ivoire - Nord, Sud, Zones Cno, Zone de confiance ;

Ils se sont partagés les ministères du gouvernement de Laurent Gbagbo au grand mépris du peuple ;

Ils ont saboté le développement de la Côte d’Ivoire en trompant les électeurs et en se faisant élire Maires, Députés, Présidents de Conseils généraux pour empêcher ensuite le travail d’être fait dans les meilleures conditions ;

Ils ont empêché, bloqué et méprisé la mise en place de l’assurance maladie dont les Ivoiriens ont énormément besoin ;

Ils ont transformé nos jeunes en soldats pour ensuite les désarmer, démobiliser, réinsérer en guise de récompense, faisant ainsi l’apologie de la médiocrité au nom des armes ;

Ils ont saboté notre jeunesse ;

Ils ont saboté nos institutions en demandant au plus fort de la crise la suspension de l’assemblée nationale ;

Ils ont saboté la démocratie en applaudissant à fond et régulièrement la rébellion dont ils sont les parrains ;

Ils ont, depuis dix longues années, réclamées, des ministères clés, la primature, et même la Cei ;

Ils ont saboté la cohésion sociale en dressant ethnies contre ethnies, religions contre religions, nationaux contre étrangers ;

Ils ont saboté la dignité de nos parents ;

Ils ont terrorisé les populations, provoqué la mort de pauvres innocents, provoqué le viol des femmes,

Ils ont saboté la Côte d’Ivoire ;

Grâce au Président Gbagbo, ils ont obtenu une infime chance d’être pardonné ; cette seule chance, c’est la réélection claire, nette et précise du Woudi de Mama ; leur seul salut, c’est le plébiscite du candidat Laurent Gbagbo ; la seule réhabilitation de la mère patrie humiliée, piétinée, malmenée est l’éclatante victoire du candidat du peuple le 31 octobre 2010. C’est pourquoi nous tous qui sommes ici à cette manifestation, je vais nous confier une mission : Battons campagne ici, faisons voter Laurent Gbagbo ici, votons Laurent Gbagbo ici ; durant la campagne électorale, appelons nos parents pour leur dire de faire voter et de voter Laurent Gbagbo.

En avant pour la victoire, vive le Président Laurent Gbagbo, vive la Côte d’Ivoire.

Je vous remercie !!!

 

Lyon

4 septembre 2010