topblog Ivoire blogs

25/12/2010

Le Temps de répondre - 3. Ethologie des habitants du Golf, le fief de Ouattara

1382683386.JPGOn ne parle plus de ce qui intéresse vitalement les Ivoiriens. On disserte sur un bras de fer médiatique entre la Côte d'Ivoire et les occupants d'un Hôtel de débauche. Les médiats contrôlés par l'Occident ont désormais leur nouvelle « tête de Turc ». Après le Kenya, le Zimbabwe, l'Afrique du Sud. Là-bas au pays de la Commission paix et vérité, on a dégommé Mbéki par une votation à l'intérieur de l'Anc. On ne nous a jamais dit la faute politique de Mbéki. Puis ce dirigeant noir dégommé du pouvoir, donc qui d'une certaine façon aurait failli, se retrouve au Conseil de Sécurité. On avait fait le même coup à Abdou Diouf qui s'est retrouvé à la francophonie. D'autres n'ont pas eu cette opportunité. Ils sont en prison ou en exil forcé comme Hissen Habré, Patassé, Lissouba et Dadis.

Je lis les Déclarations de l’Onuci.  J’ai discuté par mail avec Hamadoun Touré et je m'aperçois que la Côte d'Ivoire est au centre d'un vaste complot maçonnique. On a tenté de biffer ses lois et ses institutions et on manipule les institutions africaines par les réseaux maçonniques de chefs d’Etat noirs. On a enlevé le Président de la CEI. Il a été contraint de donner des résultats faux au QG de campagne de l'un des protagonistes. On nous dit de ne pas dire la vérité mais chercher à résoudre le problème posé. Et pour ceux et celles qui tiennent cette posture, résoudre le problème posé c’est installer la barbarie au sommet de l’Etat ivoirien. Mais comment résoudre un problème sans établir les faits réels. C'est tout ca qui fait désordre.

Mel Théodore, comme d’autres en Afrique noire, a pondu un texte puissant et profond. Ce texte comme tous les autres est déjà rangé au Panthéon de l'histoire pour les « souris rongeuses ». En tout cas c'est ce que semble nous dire Sahiri Léandre lorsqu'il révèle littérairement et poétiquement que les Africains ne lisent pas. Vous aussi, vous surfez sur cette pseudo-tare des Noirs africains.

Toutefois, le devoir absolu de chaque Noir aujourd’hui sur terre est de décrire dans le détail ce qui se passe. Ce qui se passe le concerne physiquement en tant que peuples et nations. Le leader ivoiren l’a dit aux jeunes africains qui rendaient visite : « j’ai supprimé les visas pour qu’il y ait la totale liberté de circulation des jeunes noirs d’Afrique parce que nous sommes un ». Il nous faut donc  dire ou mettre des noms et des visages sur la barbarie qui enserre notre terre, nos magnifiques terroirs d’Afrique noire et singulièrement de la Côte d’Ivoire. Je veux vous dire Hussein Barack Obama ce que je crois. Je vous prie de le noter sur votre livre de chevet pour vous en souvenir toujours lorsque vos forces spéciales auront rasé, comme à Belgrade, comme à Mogadiscio, Abidjan et le Sud ivoirien.

Dr Dramane Allassane Ouattara accusé, à tort ou à raison, a nié avec véhémence et indignation être le "mentor" des violences politiques répétitives et de la tentative de coup d'Etat de l'effroyable nuit du 18-19 septembre 2002, aussitôt transformé en rébellion politique et militaire. Finalement, qu'avons-nous enregistré du dimanche 28 novembre 2010 au 2 décembre 2010?

1. Les vassaux ou chefs de guerre du « fief de Ouattara » et leurs troupes de combattants que l'on nous avait dit avoir désarmés et cantonnés sous surveillance du Cci, des forces impartiales de la Licorne et des Casques bleus de l'Onu étaient toujours puissamment armés. Ils s’étaient arrogés le droit  sécurisation, en lieu et place des Forces impartiales de l’Onu, dans le Cno essentiellement, les opérations électorales. C'est Affoussy qui nous l'a dit en détail. Son témoignage est a portée de main pour tous en appui à tous les témoignages des observateurs grassement payés pour cela!!!!!

2. Le siège électoral du Golf Hôtel du Dr Dramane Allassane Ouattara a servi, devant des médiats étrangers, à la publication par Youssouf Bakayoko de résultats présumés être ceux du scrutin du deuxième tour de l'élection présidentielle de la République de Côte d'Ivoire au mépris caractérisé des lois qui régissent le régulier fonctionnement de l'Etat de ce pays,  et piétinant les institutions  garante de la paix sociale.

3. Contre toute attente, Dr Dramane Allassane Ouattara qui nous a dit n'avoir aucun commerce avec la rébellion, nomme Premier ministre chef de gouvernement et ministre de la Défense le chef rebelle du Mpci, Dr Guillaume Soro Guigbafori. L'Accord politique Rhpd de Paris et l'Alliance politique de gouvernement du deuxième tour du scrutin sont passés à la trappe. Ces deux outils politiques ont servi à couvrir l'inavouable jusqu'à la forfaiture du 2 décembre 2010 "adoubée" sans précaution par la communauté internationale de Nicolas Sarkozy de Naguy Bosca ou outrageusement "certifiée" par Young Jin Choi, le représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu.

Nous connaissons,  tous, les dégâts matériels et humains du dimanche 29 novembre 2010. Nous connaissons l’ampleur de la violence  consécutive à l'appel à défier l'Etat de Côte d'Ivoire du 16 décembre 2010. Des agents de l’ordre ont été brûlés vifs chez eux, à leur domicile ! Dr Dramane Allassane Ouattara reconnait enfin sa lourde responsabilité devant l'histoire. L’assumera-t-il ? Ses amis intérieurs nouveaux comme Venance Konan et Henri Konan Bédié justifie le froid assassinat des forces de l’ordre à leur domicile.

S'appuyant sur la fausseté mise en scène par ses soins exclusifs, Dr Dramane Allassane Ouattara apparait enfin au grand jour dans toute sa laideur. Il peut dire aux enfants Malinké, Sénoufo et Dan, en bravtchè, qu'il a toujours été leur chef pour lequel ils avaient pris les armes pour assassiner plus des dizaines de gendarmes sans défense, qu'il n'était pas un dégonflé comme l'on avait pu le présenter. Il remettait donc les choses à leur place. Et maintenant, ses vassaux, comme je l’ai indiqué tantôt, pouvaient reprendre les armes. Votre parapluie l’innocentait de toutes les horreurs qu’il avait commises en Côte d’Ivoire. C'est ce que Dr Guillaume Kigbafori Soro a dit en reprenant, mot à mot, son propos de septembre 2002: faire partir Laurent Gbagbo du pouvoir et le remplacer par Dr Dramane Allassane Ouattara. Et comme hier, il appelle à la guerre civile ou à l'invasion de la Côte d'Ivoire par la Françafrique de l’abracadabrantesque Chirac et du « pov’con de Neuilly », le p’tit caniche de Bush.

Une esquisse rapide de l’éthologie du mensonge et de la violence des habitants du Golf Hôtel, la nouvelle Assabou de triste mémoire. Mon regard n’est plus celui que je pose à partir du Nord négrier mais bien à partir des berges froides et enneigées de la Seine dans les terroirs des Parisi !!!!

1. En France métropolitaine, les amis de Marcel Youpeh donc du Dr Dramane Allassane Ouattara ont fait annuler le scrutin de France parce qu'il y aurait eu des irrégularités à Paris. Les mêmes s'indignent que le juge des élections ait annulé le scrutin de sept départements ivoiriens où des actes barbares ont été commis.

2. Le samedi 18 décembre 2010, les partisans du Dr Dramane Allassane Ouattara ont manifesté leur soutien à la Communauté internationale et aux propos insultants de Young Jin Choi à Abidjan et de Nicolas Sarkozy de Naguy Bosca depuis le siège de la Commission de l'Union européenne. Aucun partisan de Lmp que je sache n'est venu perturber leur manifestation.

3. Cependant, le dimanche 19 décembre 2010, tous les médiats et les forces de sécurité en France ont dû intervenir pour protéger les soutiens ivoiriens et africains des institutions ivoiriennes incarnées par Laurent Gbagbo et ses amis politiques africains et ivoiriens de Lmp. Sur cette barbarie des partisans de Ouattara on a fermé le caquet de la complicité criminelle à France 24.

Ainsi va ce monde des mensonges qui conduisent toujours à la violence et aux massacres intolérables. Hannah Arendt : du mensonge à la violence, nous avait avertis que les menteurs étaient toujours violents. La Côte d'Ivoire en fait l'atroce expérience.

Je veux dire que l'on a eu à Paris la démonstration de ce qui s'est passé dans le Nord de la Côte d'Ivoire : intimidations, agressions physiques, tortures et viols, séquestrations, interdictions de bureaux de vote aux partisans de Lmp. Je l’ai déjà indiqué. Les amis du Dr Dramane Allassane Ouattara, à Paris, ont étalé leur conception de la liberté et de l'expression démocratique.

Mieux, sur le plateau de la télévision Lcp/an, le député François Loncle a été copieusement traité de tous les noms d'oiseaux. Là encore, les médiats français et occcidentaux ont fermé le caquet.

Je veux dire que ce sont ces comportements irresponsables et incohérents qui sont source des violences politiques en Afrique noire avec leur cortège de vies humaines brisées.

Vos affidés ou protégés de la République du Golf sont la source des malheurs et de la tragédie de la Côte d’Ivoire. Ils sont le visage exécrable de la violence. On les a vus à Paris. Ils puent la violence, l’intolérance, le refus de la liberté de l’autre, la négation des droits naturels de leurs concurrents politiques. Ils ont, je répète, poignardé à Paris des Ivoiriens qui ne partageaient pas leur vérité. Imaginez alors ce qui a pu arriver dans le « fief de Ouattara »,  leur bravtchè ?

Hussein Barack Obama, « quittez dans ça » comme dirait Guiriéoulou !!!! Mais comme je sais que vous n’en prendrez pas le chemin, je prends à témoins les Ivoiriens et les Africains.

Le jour se lève toujours

Lettê naa Lettê